Le saviez-vous ?
Le diamant se compose de carbone, comme la mine du crayon à papier que vous utilisez tous les jours pour rédiger vos brouillons ! Pierre la plus dure qui soit, son nom provient du grec adamas, qui signifie « indomptable ». Ce qui explique que cette pierre précieuse fut considérée comme un puissant talisman, protégeant son porteur des poisons et mauvais sorts !


UN PEU D’HISTOIRE

Les premiers diamants proviennent d’Inde et plus particulièrement de la région mythique de Golconde. Depuis 1725, date à laquelle l’Inde a été pour la première fois détrônée de sa place de premier producteur mondial de diamants, plusieurs pays se sont volés la vedette : le Brésil d’abord, puis l’Afrique du Sud, le Botswana, et dernièrement, la Russie…

DIAMANT CAILLOU PARIS

Les pharaons le portaient comme symbole du soleil au milieu de l’ankh, la croix de vie. À cette époque, on l’utilise dans sa forme brute. Il faudra attendre le début du 20ème siècle pour la taille moderne que nous connaissons apparaisse.

Ce sont aussi les Egyptiens qui sont à l’origine de la bague de fiançailles portée au 3e doigt, relié à la « veine du cœur ». Et c’est la mythologie gréco-romaine qui associe le diamant à l’amour éternel : les flèches de Cupidon auraient en effet été surmontées de pointes de diamant.

Mais cette fois-ci il faudra attendre les années 40, et une campagne marketing signée du fameux slogan “A diamond is forever”, pour que le diamant devienne LA pierre des bagues de fiançailles !

Pierre de naissance des natifs du mois d’avril, c’est aussi la pierre de prédilection des bagues de fiançailles, symbole de l’amour éternel…

FIFTY SHADES OF DIAMOND

Le diamant est classé selon quatre critères (4C) :
– Sa couleur (color) : la plus connue est bien entendu le blanc mais il existe aussi des diamants bleus, verts, roses, jaunes, voire noirs.
– Sa pureté (clarity) : il peut contenir des inclusions qu’en France, nous appelons couramment « crapauds ».  La pureté est déterminée par le nombre, la taille, l’emplacement et la visibilité de ces inclusions.
– Son poids (carat) : il se mesure donc au nombre de carats, 1 carat équivalent à 0,20 gramme.
– Sa taille (cut) : Le jeu de lumière du diamant dépend, en grande partie, de la taille et du poli de la pierre, fruit du travail du lapidaire. Même incolore et pur, un diamant mal taillé sera terne.

Ces quatre critères réunis permettent donc de définir la valeur d’un diamant.

Le diamant, indomptable, inflexible, est éternel… Si l’on en prend soin ! Car le diamant craint les chocs : sa dureté signifie qu’il est difficile à rayer (seul un diamant peut rayer un diamant), mais il n’est cependant pas incassable. Ce qui est toujours vrai en revanche est que « Diamonds are girl’s best friend », comme le sussurrait Marylin !