Bagues anciennes en citrine

    5 items

    D’où vient la citrine ?
    Solaire, la citrine appartient à la famille du quartz, tout comme l’améthyste. La citrine naturelle est rare, il s’agit d’ailleurs bien souvent d’améthyste traitées thermiquement.

    Ses gisements naturels les plus importants se situent au Brésil et à Madagascar. On en trouve aussi aux États-Unis, en Uruguay ou au Canada.


    À quelle occasion offrir ou porter une bague ancienne en citrine ?
    À travers différents mythes, la citrine symbolise la joie et le bonheur. Et rien que pour cette raison, c’est une bonne idée de cadeau. Il faut dire que sa couleur, proche du miel, réchauffe le plus froid des hivers.

    C’est d’ailleurs la pierre des natifs du mois de novembre. Mais c’est aussi la pierre à offrir pour fêter 13 ans de mariage.


    Comment choisir une bague ancienne en citrine ?
    Reconnaître une vraie citrine n’est chose aisée. Elle peut être confondue avec la topaze, dont elle n’a pas l’éclat. Ou encore avec un saphir jaune, dont elle n’a pas le prix. Et bien qu’elle soit rare, elle l’est moins que les deux pierres précédemment citées. Donc il est possible de trouver des bagues anciennes en citrine à des prix raisonnables. D’autant que, quelques soient les époques, les joailliers l’ont beaucoup utilisée. Très à la mode sous Charles X, on la retrouve aussi sur les bijoux Art nouveau ou Art déco mais aussi sur des bagues cocktails des années 50.


    De quelle époque date la bague ancienne en citrine ?
    Connue et utilisée en ornement depuis des millénaires, la citrine était considérée un talisman permettant d’éloigner le mauvais œil ou encore d’éviter les morsures de serpents. Les romains y réalisaient des intailles.

    Dans la mythologie grecque, elle est associée au fils du dieu Chronos, Chiron, médecin, qui aura découvert d’immenses pouvoirs de guérison grâce à cette pierre.

    Il fallut attendre le 16ème siècle pour que le savant allemand Georges Bauer lui donne ce nom de citrine, issu du latin « citrus » signifiant « citron ». Les citrines furent très utilisées au 19ème siècle, notamment à la suite d’importants gisements au Brésil.

    Vu récemment