Bijoux anciens 1920-1935 - Art déco

Mouvement artistique international des années 1920-1930, l’Art déco est celui de l’ordre et de la géométrie. Aussi appelée “Années Folles”, cette période historique se caractérise par un besoin d’oublier le traumatisme de la Première Guerre mondiale. Cette époque est marquée un foisonnement culturel qui vient nourrir la création joaillère.

    87 items

    La fin des corsets contraignant le corps de la femme, les formes géométriques du mouvement cubiste, l’influence de l’Extrême-Orient, la découverte de la tombe de Toutankhamon… De nouvelles tailles de pierres voient le jour. Certaines pierres fines viennent orner bagues, bracelets ou encore minaudières : le jade, le corail, l’onyx, le lapis lazuli, le cristal de roche… Les coupes de cheveux à la garçonne dégagent les lobes d’oreilles. Afin de les orner, les pendants d’oreilles tendent à se faire de plus en plus longs. Les broches deviennent plus petites et se portent à l’épaule, sur une ceinture ou un chapeau. C’est aussi la période où une nouvelle association voit le jour, celle du platine et du diamant. Ce métal permet une grande finesse de sertis et de dessins. Quant au diamant, son éclat et sa pureté rehaussent la géométrie des pièces et soulignent aussi la structure rectiligne des montures. Mais les trois autres « grandes précieuses » que sont le rubis, le saphir et l'émeraude, sont également très appréciées. Leur intensité et leur profondeur permettent encore une fois de jouer sur les contrastes. Les saphirs de cette époque sont d’ailleurs le plus souvent assez foncés. L’utilisation des diamants et du platine ou encore de l’or blanc font des bagues Art déco des bagues de fiançailles anciennes encore très recherchées aujourd’hui. Leurs lignes simples, leur légèreté et leur sobriété les rendent intemporelles.

    Vu récemment