Les bijoux anciens de 1900 à 1920

À cette époque deux styles connaissent leur apogée : l'Art nouveau et La Belle Époque. Le premier fait preuve d'exubérance en s'inspirant de la nature, tandis que le second, plus sage, revisite les bijoux du 18ème siècle. À la ligne ondoyante de l'Art nouveau - ce qui fera que ses détracteurs l'appelleront "Art nouille", la Belle Époque répond en mettant en lumière les pierres précieuses.

  • Filtrer
    Filtrer nos produits
    Matières
    • Tissu1
    • Oeil de tigre1
    • Acier1
    • Métal2
    • Jaspe4
    • Chrysoprase1
    • Nacre3
    • Ivoire1
    • Quartz5
    • Bijoux Anciens Stéatite3
    • Verre8
    • Jais10
    • Écaille2
    • Onyx6
    • Bijoux Anciens Jade3
    • Pomponne2
    • Lapis lazuli2
    • Améthyste17
    • Topaze1
    • Agate17
    • Aigue-marine6
    • Bijoux en Argent123
    • Citrine15
    • Coquillage2
    • Corail26
    • Cornaline7
    • Diamant273
    • Émail33
    • Émeraude20
    • Grenat27
    • Hématite1
    • Marcassite3
    • Opale17
    • Bijoux en Or530
    • Perle95
    • Pierre de lave1
    • Pierre de lune1
    • Strass1
    • Pierres dures2
    • Pierres du Rhin9
    • Platine68
    • Rubis32
    • Saphir43
    • Tourmaline3
    • Turquoise24
    • Vermeil5
    Styles
    • Égyptomanie8
    • Mariage77
    • Charles X5
    • Art déco36
    • Art Nouveau27
    • Napoléon III58
    • Tank8
    Périodes
    • 19601
    • 1960-197012
    • Milieu 18ème siècle2
    • 1910-19200
    • Fin 18ème siècle18
    • Début 19ème siècle43
    • Milieu 19ème siècle41
    • Fin 19ème siècle167
    • 1900-1920109
    • 1920-193074
    • 1940-195037
    Prix

L'Art Nouveau naît en réaction à l'ère industrielle que connaît l'Europe depuis le 19ème siècle et à la reproduction des anciens styles. Les artisans puisent leur inspiration dans la nature. Ils intègrent dans leurs créations chauve-souris, insectes, pommes de pin ou encore des grenouilles. Apparaissent également des animaux fantastiques. Mais l’Art nouveau, c’est surtout cette Femme. Cheveux lâchés, libérée du corset et des bonnes moeurs, séductrice, elle devient tour à tour femme fleur, nymphe ou fée. de nouveaux matériaux peu ou pas utilisés jusque-là deviennent incontournable : l’opale, la corne, l’écaille de tortue, l’ivoire, la nacre ou encore le verre moulé.

La Belle Époque, tout en s'éloignant d'un classicisme en cours au 19ème siècle, continue de s'inspirer des bijoux du 18ème siècle. Les formes en vogue sont les rubans, nœuds ou croisillons. On retrouve alors des bagues tourbillon ou encore des bagues Toi & Moi. Son dessin est net, sa ligne bien marquée, sans fioritures. La courbe est toujours élégante, douce, jamais tortueuse. La technique s'affine, les sertissages sont plus précis, en particulier des diamants. Le platine, utilisé de façon timide jusqu'à alors, devient un incontournable. Il permet en effet des montures plus légères et laisse le premier rôle aux pierres précieuses. Son poinçon ne sera d'ailleurs déposé qu'en 1914.