Le saviez-vous ?

Découverte il y a quelques années sous le lit d’un pêcheur philippin, la plus grosse perle naturelle au monde pèse 34kg ! Pas sûr qu’elle soit montée en bijou, celle-ci… ’


UN PEU D’HISTOIRE

Le terme Perle vient du latin perna (coquillage). Ce n’est qu’au XIII ème siècle qu’apparaît le mot perle, probablement emprunté à l’italien perla (du latin pira, poire, transformé en pirla, petite poire, argot populaire désignant les perles en forme de poire suspendues aux oreilles des matrones romaines).

Historiquement, l’utilisation de la perle comme bijou et/ou ornement remonte à plusieurs millénaires. Pour preuve, des perles ont été trouvées dans une tombe datant de 5500 avant J.-C aux Emirats-Arabes-Unis.

PERLE CAILLOU PARIS

En Occident, c’est Alexandre Le Grand, qui popularisa la perle en tant que bijoux suite à ses conquêtes en Orient. Les Grecs associaient la perle à Aphrodite, déesse de la beauté et de l’amour. La légende veut qu’issue de l’écume de mer lors de sa naissance, elle secoua sa longue chevelure et aurait jeté des gouttes d’eau dans l’océan, devenues perles. Dans la Rome Antique, la perle était considérée comme un vrai symbole de richesse et de pouvoir. Une tradition voulait que les familles romaines de haut rang achètent une à deux perles par an pour leur fille. Ainsi à leur majorité, les jeunes filles recevaient une magnifique rivière de perle.

Mais la plus célèbre des anecdotes plus ou moins historique concernant la perle revient à une célèbre égyptienne ! En effet, Cléopâtre, voulant impressionner Antoine lui fit le pari qu’en un seul dîner elle engloutirait dix millions de sesterces. Le lendemain, elle lui fit servir un dîner somptueux mais qui ne justifiait pas la somme convenue. Comme Antoine se moquait, elle fit apporter un vase rempli de vinaigre. Elle portait à ses oreilles des bijoux extraordinaires. Elle en détacha une des perles et la plongea dans le liquide. Lorsque celle-ci fut dissoute, elle avala le contenu entier du vase. Alors qu’elle s’apprêtait à en faire de même avec sa seconde boucle d’oreille, l’arbitre de ce pari, L. Plancus, la stoppa et déclara Antoine vaincu.

Kitty Fisher as Cleopatra Dissolving the Pearl by Joshua Reynolds – English Heritage (Kenwood collection)

La perle traversa les siècles en restant très rare et précieuse, jusqu’à ce que des Japonais découvrent un moyen de produire des perles de manière plus industrielle, c’est la naissance de la culture de la perle au milieu du 20ème siècle. Le principal artisan de cette découverte fut Kokichi Mikimoto.

Pierre de naissance des natifs du mois de juin, elle est symbole d’innocence et de pureté, parfaite pour témoigner de sentiments les plus tendres… 

FIFTY SHADES OF PEARL

Le terme « perles naturelles » (ou perles fines) désigne exclusivement les perles produites par les mollusques (d’eau de mer ou d’eau douce) sans intervention humaine. Les perles de cultures sont celles produites par une opération humaine où l’on implante un nucléus ou noyau.

La valeur des perles dépend de leur forme (symétrie), de leur brillance, de leur taille, de leur couleur et de leur poids. La brillance (ou lustre) est le plus important des critères pour juger de la qualité d’une perle, surtout pour les joailliers. Mais plus la perle est grosse, plus elle se vend cher. Les grosses perles parfaitement rondes sont très rares et très recherchées pour des colliers à plusieurs rangs.

Bague Art deco perle

Pour ce qui est de la forme, elles peuvent être décrites comme suit : rondes (aka la perfection !), semi-rondes ou mabé, bouton, goutte, ovale, baroque. Quant à la couleur, les perles naturelles sont le plus souvent de couleur blanche, voire crème ou rose. Les perles de culture présentent, quant à elles, une palette bien plus large de teintes !

Petit bonus !
Comment entretenir vos perles ? Une perle meurt-elle ?
Non, les perles ne meurent pas mais elles peuvent perdre de leur brillance (lustre). Si vous les stockez dans un endroit sec, comme un coffre, pensez à ajouter un verre d’eau à leurs cotés afin de maintenir un taux d’hygrométrie suffisant. Prenez garde également à ne pas ranger vos perles au contact d’autres bijoux. Le métal ou les pierres pourraient endommager votre perle.

Bien que la nacre qui constitue la perle soit une matière dure, elle nécessite quelques soins. Au contact du parfum ou encore de produits cosmétiques, elle peut se ternir. Mais croire que laisser votre collier dans son écrin le protégera est une erreur !! En effet, au contact de la peau, la perle se nourrit (sauf en cas de peau au PH trop acide). Alors le mieux, après avoir porté vos perles est de les essuyer avec un chiffon doux humecté d’eau !

Découvrez nos bijoux anciens avec des perles !