L’opale porte-t-elle malheur ?

Longtemps considérée comme un porte-bonheur, l’opale fait partie des trésors des Cours européennes. Tout comme comme l’émeraude , l’opale craint la chaleur. Au 15ème siècle, les lapidaires, les joailliers et les sertisseurs ne maîtrisaient pas toutes les caractéristiques de cette pierre et il pouvait leur arriver d’en casser. Dans le meilleur des cas, ils perdaient beaucoup d’argent. Au pire, s’il s’agissait d’une pierre destinée au Roi, on leur coupait les mains.

Il est donc fort probable qu’ils aient fait courir le bruit eux-mêmes que cette pierre portait malheur pour ne pas avoir à la travailler ! Réputation confirmée par les clients, lorsque ces derniers cassaient leur pierre, du fait de négligence et de mauvais soins.

La seconde explication viendrait de l’influence d’un roman du XIXe siècle écrit par l’Ecossais Walter Scott. La princesse Hermione portait dans ses cheveux une opale qui, par ses changements d’intensité et de couleur, révélait l’humeur de celle-ci. Un jour, Hermione tomba dans un état de mort apparente. Le lendemain il n’y avait plus que des cendres dans le lit, là où reposait la princesse. Suite à la publication de ce roman, le marché de l’opale a diminué de près de 50% en seulement quelques mois.

Broche porte-montre avec opales
Broche porte-montre avec opales

Cette superstition est encore plus forte en France, après notamment l’accident subi par le carrosse de Napoléon, nommé Opale par son propriétaire… Ou encore parce que l’impératrice Eugénie, ultra superstitieuse et sensible aux rumeurs qui couraient sur cette pierre, refusa toujours, dit-on, d’en porter.

 

L’opale : un peu d’histoire

Du sanskrit « Upala » signifiant pierre précieuse, le latin en a tiré le nom d’Opalus, le grec celui d’Opallios, et lui ont attribué la signification “pour voir un changement de couleur.

OPALE - CAILLOU PARIS

Différentes cultures associent l’opale à des légendes liées aux phénomènes météorologiques. Ainsi les Aborigènes l’avaient baptisée «serpent de l’arc-en-ciel ». Le dieu créateur serait descendu sur terre en marchant sur un arc-en-ciel. Il aurait transmis ses couleurs au sol à chacun de ses pas.

On retrouve cette idée en Inde, où la déesse de l’arc en ciel se serait métamorphosée en opale afin d’échapper à ses nombreux prétendants subjugués par sa beauté. Enfin la culture arabe raconte que l’opale résulte de de la lumière des éclairs emprisonnés dans de la roche.

Longtemps considérée comme un porte-bonheur, l’opale a mauvaise réputation suite à la publication de la nouvelle de Walter Scott. Les joailliers y ont aussi joué un rôle. C’est également la pierre de naissance des natifs d’octobre avec la tourmaline. Ainsi que le cadeau idéal pour un 21ème anniversaire de mariage !

L’opale : une pierre aux multiples couleurs

Deux catégories d’opales coexistent. Les opales nobles présentent une irisation arc-en-ciel très prisée sur une base blanche à sombre. Les communes offrent une couleur intense sans irisation. Toutes deux se composent de billes de silice et contiennent de 3 à 20 % d’eau. Le jeu de couleurs des opales nobles dépend de la taille et de la disposition de ces billes, qui provoquent la diffraction de la lumière.
L’opale commune fait référence aux opales sans iridescence. Bien qu’elles puissent être colorées, elles n’ont pas valeur de gemme, en dehors des opales de feu. Celles-ci sont recherchées pour leurs couleurs intenses : jaune, orange, jaune orangé ou rouge.

Parmi les opales de qualité gemme ou opales nobles, il existe plusieurs couleurs :

  • L’opale blanche ou claire est la plus connue,
  • L’opale noire, de couleur noire translucide ou opaque,
  • L’opale “boulder” est un morceau de roche taillé dans lequel se trouvent de fines veines d’opale présentant des jeux de couleurs,
  • L’opale de feu, de couleur jaune ou orange. Cette dernière ne rentre pas dans la catégorie opale noble et provient principalement du Mexique,
  • L’opale arlequin, dont les couleurs se répartissent selon les carreaux de l’habit du même nom. À noter qu’une opale « arlequin » peut être noire, blanche, boulder, etc.

Les couleurs les plus recherchées sont les opales de couleur foncée car les jeux de couleurs sont plus visibles et spectaculaires. Bien entendu, plus la palette de couleurs est importante et impressionnante, plus le prix augmente. L’opale d’Australie n’est donc pas un type d’opale mais simplement l’une de ses différentes provenances, au même titre que l’opale d’Éthiopie…

Bague opale et diamants
Bague ornée d’une opale d’Australie

Origine de l’opale

Sous l’Antiquité, sa source première se trouvait dans l’actuelle Slovaquie. Plus récemment, l’Australie en était le principal producteur. C’est aujourd’hui l’Éthiopie qui en produit le plus. Mais sachez que l’on trouve aussi de l’opale en France, et plus précisément en Auvergne. Enfin pas de quoi s’en faire un bijou !

Comme l’opale contient de l’eau, elle peut se déshydrater avec le temps. Ce qui peut causer des fissures et diminuer l’iridescence. Attention aussi aux produits cosmétiques et à enlever vos bagues anciennes ou tout autre bijou ancien lorsque vous vous lavez les mains ! Enfin, évitez d’exposer vos bijoux en opale à de fortes chaleurs, voire tout simplement de manière prolongée aux rayons du soleil. En effet, exposée au soleil, l’opale perd sa couleur. Il n’est pas alors possible de la raviver.

C’est également une pierre fragile, il faut lui éviter les heurts et les rayures. Pensez donc à la ranger à l’écart d’autres bijoux, pour éviter des frottements avec d’autres métaux ou pierres plus dures. Par exemple, dans notre pochette “Nita” !

CAILLOU PARIS - Bague opale rubis
L’Opale porte t-elle malheur ?

Quelles sont les opales les plus précieuses dans le monde ?

On recense :

  • L’Aurora Australis : nommée ainsi du fait de sa ressemblance avec un ciel nocturne rempli de lumières vives, cette opale fut découverte en 1983 en Australie. Sa rareté, ses feux en arlequin et son poids de 180 carats font qu’elle est considérée comme l’opale noire la plus précieuse au monde. Elle a d’ailleurs été évaluée à 772 420 dollars en 2005.
  • L’Incendie de Troie : il s’agit d’une magnifique opale noire de 700 carats, la plus grosse connue à l’époque où Napoléon l’offrit à sa femme, l’impératrice Joséphine de Beauharnais. À sa mort, l’opale a disparu, puis refait surface 100 ans plus tard lorsque la ville de Vienne la racheta. Estimée à 50.000 dollars, elle disparut de nouveau à la fin de la seconde guerre mondiale.
  • Quelle est l’opale la plus chère ? Sans hésiter, l’Olympic Australis ! Elle doit son nom aux Jeux olympiques se déroulant à Melbourne l’année de sa découverte. Conservée sous sa forme brute, elle est estimée 2 500 000 dollars pour ses 17 000 carats.
  • Quelle est l’opale la plus grosse ? Tada, c’est le Panther Opal : ou le bloc d’opale le plus gros trouvé à ce jour. Il provenait d’Australie et pesait 61,3 kg. Il fut divisé en trois pièces de 36, 11,3 et 9 kg.
  • La plus grande collection d’opales est celle de la princesse Stéphanie de Belgique, aujourd’hui conservée au palais de la Hofburg à Vienne.